à 

95, Port-Royal
Bonaventure

 Du 27 mai au 16 septembre, le Musée acadien du Québec présente REGALIA – FIERTÉ AUTOCHTONE, une exposition de photographies grands formats sur les dimensions identitaires et contemporaines des tenues de pow-wow dans les communautés amérindiennes de l’Est du Canada.

Pendant 5 ans, le photographe Roland Lorente et la journaliste Aline Saffore ont parcouru près de 10 000 km et assisté à plus de 20 pow-wow. La récolte est riche : 30 portraits de danseurs, 30 rencontres avec des hommes, des femmes et des enfants issus de 14 nations différentes, notamment des communautés de Listuguj et Gesgapegiag.


POURQUOI CE ZOOM SUR LES REGALIA?

Ces tenues flamboyantes, tissées du fil de l’existence humaine, sont faites de douleurs du passé mais aussi de résilience. On y perçoit un chemin spirituel authentique, nourri du contact renoué avec l’esprit des ancêtres, au coeur d’une danse. On y sent des mains qui ont travaillé, cousu, brodé. Elles révèlent une identité, une spiritualité et une vitalité culturelle contemporaine.

Chaque habit ouvre une porte sur les histoires personnelles et collectives de danseurs et danseuses des Premières Nations, sur leur intimité et leur réalité. L’exposition dépasse les visions folkloriques, déboulonne les préjugés négatifs et remet en perspective la question autochtone dans un esprit d’ouverture et de tolérance. Les textes de la journaliste Aline Saffore ponctuent ces diptyques photographiques de témoignages, d’émotions et de secrets partagés en évitant tout jugement de valeur ou commentaire sociopolitique.

Le Musée acadien du Québec a également ajouté à l’exposition des objets de sa collection ayant un lien avec la culture micmaque de notre coin de pays.

Consulté 166 fois   ·   Modifier